POMONE

 

Notre Pomone (Pomona), divinité des fruits, et nymphe des vergers qui était autant réputée pour sa beauté que pour son art de cultiver les arbres fruitiers se trouve dans les jardins du domaine de Colpach; il s’agit d’une sculpture d’Aristide Maillol.

 

„Nulle parmi les hamadryades du Latium, ne montra plus d’art dans la culture des jardins, nulle autre plus de goût pour les fruits que portent les arbres; de la lui vient son nom. Ce ne sont ni les forêts, ni les fleuves qu’elle aime, c’est la campagne, les branches chargées de beaux fruits. ... Toute à cette pasion, à ses occupations favorites , elle n’a nul désir de connaitre l’amour.“

 

Tant Ovide chante les louanges de la nymphe, tant Olivier de Serres chante ceux des jardins. 

 

En 1600, dans  „LE THÉÂTRE D’AGRICULTURE ET MESNAGE DES CHAMPS“ il écrit:

 

„Ce sont les jardinages qui fournissent à l’ornement utile de notre mesnage, innumérabes espèces de racines, d’herbes, de fleurs, de fruits, avec beaucoup de merveille. ... Le Jardinage se distingue en quatre espèces, assavoir, en Potager, Bouquetier, Médecinal, & Fruitier. ... Le Fruitier autrement appelé, Verger, est celui qui étant complanté de toutes sortes d’arbres, rapporte richement avec grande délectation, des fruits d’infinies espèces.

 

Les fruits, s’ils ne sont pas vendus  „pourront neantmoins que très bien mesnagés, se faire manger par votre famille, cruds ou cuits, en diverses sortes : comme meslés au pain du mesnage, & pour l’allongement des bleds, & pour corriger la malignité de l’yuroie. D’en convertir en boisson quleque partie, selon leurs diverses especes & usage des païs. D’en donner aux amis, mieux emploier ne pouvant ses précieux fruits, le noble mesnager.“